Passer au contenu

Le Petit Cabinet de Curiosités

[Histoires pour rêveurs en herbe, en os et en goguette]

Lamp’Houle & Lapotik’Air vous invitent dans leur petit cabinet de curiosités. On y trouve des objets glanés au gré de leurs voyages plus ou moins lointains et comme tout émerveille ces deux drôles d’oiselles, chaque trouvaille devient une histoire mirifique, une chansonnette sceptique ou bien encore un poème philosophique. Bienvenue dans le monde des passionnés de collections, des poètes et des rêveurs.

Tout public à partir de 6 ans  

Durée 60 minutes

Avec Sabrina Letondu & Élodie Fourré Écriture et création scénique Cécile Blaizot-Genvrin Créations plastiques Lily Wave et  Artistes associés François Blaizot-Genvrin, Hélène Lebéhot, Sébastien Mittig, Driss Sans Arcidet

Découvrez un monde qui règne par sa propre logique, un territoire où chaque objet pose des questions en filigrane: « Comment respirer avec les autres ? Le monde existait-il avant ma naissance ? Qu’est-ce que le beau ? Qu’est-ce que le laid ? ». Il se pourrait bien que les objets apportent des réponses par leur simple présence, que ces compagnons de voyage répondent à nos angoisses les plus humaines, avec poésie et humour.

Filmé à l’Auditorium de Bayeux (14)

« Pourquoi créer un CABINET de CURIOSITES aujourd’hui ? « Par fantaisie. Pour partager le plaisir du collectage des histoires magiques glanées ici et là, faire des installations humoristiques, écrire des partitions pseudo-scientifiques, découvrir des bestioles terrifiantes, des sciences plus ou moins obscures, apprendre un tas de trucs parfois inutiles, jouer avec le feu et l’eau. Pour parler de nos parts d’humanité légèrement bancales. Par pure insolence. Par pure tendresse. Par humanisme Pour préserver l’éclat des Lumières * lorsque les temps s’obscurcissent. Et par pur égoïsme, parce que les artistes ressentent de temps en temps le besoin de s’exposer aux regards d’un public, de se questionner sur leurs points de vue, d’être ancrés dans le monde qui les entoure, de « sortir la tête de l’atelier ». (Cécile B-G. 2020)

« Voir le monde dans un grain de sable,

Et le paradis dans une fleur des champs,

Faire tenir l’infini dans la paume de ta main

Et l’éternité dans une seule heure. »

William Blake, 1803

Les cabinets de curiosités existent depuis le XVIe siècle, en Occident. Leur histoire est complexe et encore peu connue. Jusqu’au XIXe siècle, ils étaient considérés comme des « abrégés de la nature » et comptaient à la fois des objets véritables et d’autres artificiels. (…) En France, l’épisode de la Révolution regroupa et redistribua les collections pour les intégrer dans des musées accessibles à tous. » (J. Rivallain -La revue d’Histoire – 2001)

ACCÈS ESPACE PRO